Ragoût de mouton aux itriyya-s

Anonyme Andalou, Kitâb al-Tabîkh fi'l-Maghrib wa'l-Andalus fi'asr al-Muwahhidin

Début XIIIe s., Andalousie

Potage

Texte originel :

D'après l'Anonymous Andalousian Cookbook.

Traduction :

Prends de la viande dans le collier, le gigot, le carré et qu'il y ait toujours de la bonne graisse. Découpe et mets dans une casserole avec du sel, des oignons, du poivre, de la coriandre sèche, de l'huile ; metssur feu doux, recouvre d'eau et laisse mijoter. Retire la viande et cuis les atriyya-s dans le bouillon avec du beurre ou de l'huile jusqu'à ce qu'elles aient absorbé le liquide et soient gorgées de graisse. Sers-les dans un plat avec la viande, saupoudre de cannelle et de gingembre.

Notre adaptation :

Dans une casserole, faites revenir la viande et les oignons dans l'huile ou dans du beurre.
Ajoutez le poivre, la coriandre et couvrir d'eau.
Portez à ébullition et laissez mijoter 1 heure.
Quand la viande est bien cuite, retirez-la (gardez-la au chaud)et faites cuire les pâtes dans le bouillon obtenu (on peut le filtrer avant de mettre les pâtes). Laissez-les cuire jusqu'à ce qu'elles aient absorbé tout le bouillon.
Dans un plat, disposez la viande et les pâtes et saupoudrez de cannelle et de gingembre.

Ingrédients

- 800 g de collier et de gigot d'agneau
- 2 oignons
- poivre, graines de coriandre écrasées
- huile d'olive ou beurre
- cannelle, gingembre
- 300 g de pâtes fraîches